Cançon de la quista

(tradicionau - recuelhut per Felix Arnaudin, present sus un CD deu grope Gric de Prat)

Escotar un enregistrament MP3
(Attention, c'est juste pour faire entendre l'air et les paroles ; n'es pas lo Pavarotti qui canta !)
)

(bis)
Mossur, que'vs vieni saludar,  
E aqueth boquet presentar.

Desligatz donc vòste bosset
Entà pagar lo dançar !

E lo qui mei i botarà
Lo boqueton s'emportarà.

(bis)
Aqueth boquet n'es pas pagat,
Lo caça-can lo va sauvar.

Desligatz donc vòste bosset
Entà pagar lo dançar

E lo qui mei i botarà
Lo boqueton s'emportarà.

(bis)
Moussu, que'ts biéni saludà,  
E aqueth bouquet préséntà.

Desligatz dounc bòste bousset
Entà pagà lou dansà !

E lou qui mèi i boutarà
Lou boquetoun s'empourtarà.

(bis)
Aqueth bouquet n'es pas pagat,
Lou casse-can lou ba saubà.

Desligatz dounc bòste bousset
Entà pagà lou dançà !

E lou qui mèi i boutarà
Lou boquetoun s'empourtarà.

(bis)
Monsieur, je viens vous saluer,  
Et ce bouquet présenter.

Déliez donc votre bourse
Pour payer la danse !

Et celui qui y mettra le plus
Le petit bouquet s'emportera.

(bis)
Ce bouquet n'est pas payé,
Le casse-can* va le garder.

Déliez donc votre bourse
Pour payer la danse !

Et celui qui y mettra le plus
Le petit bouquet s'emportera.

* Les "casse-can" étaient ceux qui passaient de maison pour annoncer un mariage, et devaient "cassà lous cans", chasser les chiens menaçants à leur approche.