Lo Capulet roi

Lo Capulet roi (tradicionau, Bearn)

Au pè de la montanha,
On lo valon d’Aussau,
Gaujós com u casau
S’esten dens la campanha,
A l’endret on jo soi
Que i a ua bergère
Tan charmanta e tan fièra
Qu’a lo capulet roi,
Qu’a lo capulet roi.
Que i a ua bergère
Tan charmanta e tan fièra
Qu’a lo capulet roi,
Qu’a lo capulet roi.

Quan lo dimenge arriba,
Coeifa son petit cap
De blanc frèsc empesat,
E que se’n va hueitiva
Hòra de l’on jo soi
Perdi mon temps en córrer
Lo bonur que’m demora
Dab lo capulet roi
Dab lo capulet roi.
Perdi mon temps en córrer
Lo bonur que’m demora
Dab lo capulet roi
Dab lo capulet roi.

Las damas d’Aiguas Bonas
Vadudas Diu sab on
Que pòrtan sus lo front
Plumas, flors e coronas
Tà viener là on jo soi
Totas vòstes riquessas
Valen pas las tendressas
Deu men capulet roi.
Deu men capulet roi.
Totas vòstes riquessas
Valen pas las tendressas
Deu men capulet roi.
Deu men capulet roi.

Nosauts, pastors qu’en praubes
Se’ns volem maridar
Lo tresòr qu’aiman plan
Qu’ei l’aunou de la rauba
Qu’ei aqueth que jo boi…
D’amor n’auram pas hrèita
Se lo bon Diu me guèita
Lo men capulet roi.
Qu’ei aqueth que jo boi…
D’amor n’auram pas hrèita
Se lo bon Diu me guèita
Lo men capulet roi.
Au pied de la montagne
Où le vallon d’Ossau
Joyeux comme un jardin
S’étend dans la campagne
A l’endroit où je suis
Il y a une bergère
Si charmante et si fière
Elle porte le capulet rouge.
Elle porte le capulet rouge.
Il y a une bergère
Si charmante et si fière
Elle porte le capulet rouge.
Elle porte le capulet rouge.

Quand le dimanche arrive
Elle coiffe sa petite tête
De (tissu) blanc empesé de frais
Elle s’en va fuyante
Loin de l’endroit où je suis
Je perds mon temps à courir
Le bonheur m’attend
Avec le capulet rouge.
Avec le capulet rouge.
Je perds mon temps à courir
Le bonheur m’attend
Avec le capulet rouge.
Avec le capulet rouge.

Les dames des Eaux-Bonnes
Nées Dieu sait où
Portent sur leur front
Plumes, fleurs et couronnes
Mais au pays d’où je viens
Toutes vos richesses
Ne valent pas la tendresse
De mon capulet rouge.
De mon capulet rouge.
Toutes vos richesses
Ne valent pas la tendresse
De mon capulet rouge.
De mon capulet rouge.

Nous autres bergers sommes pauvres
Si nous voulons nous marier
Le trésor que nous aimons le plus
C’est l’honneur de la robe
C’est celui-là que je veux
D’amours nous ne manquerons pas
Si le bon Dieu me garde
Mon capulet rouge.
D’amours nous ne manquerons pas
Si le bon Dieu me garde
Mon capulet rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *